Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Saturday, April 14, 2018

FR -- COMMUNIQUÉ DU COMITÉ ‘NON À LA GUERRE NON À L’OTAN/NATO’



CONDUIRE L’ITALIE HORS DU SYSTÈME DE GUERRE 

PENDANT QU’IL EN EST ENCORE TEMPS



L’attaque de missiles menée par É
tats-Unis, Grande-Bretagne et France contre la République Arabe Syrienne, État souverain membre des Nations Unies, viole la plus élémentaire règle du droit international.

C’est un crime de guerre accompli par les agresseurs sur la base d’une accusation, adressée au gouvernement syrien, qui s’est révélée fausse.
Des preuves irréfutables existent que l’attaque chimique à Douma a été une mise en scène organisée par les services secrets occidentaux. Ce n’est pas un hasard si États-Unis, Grande-Bretagne et France ont lancé les missiles contre la Syrie au moment où arrivaient les inspecteurs de l’ONU.

L’Italie, même si elle n’a pas directement participé à l’agression comme par contre elle l’a fait en 2011 contre la Libye, en partage la responsabilité. L’opération de guerre a été dirigée et appuyée par les commandements et les bases USA/NATO en Italie.

L’OTAN/NATO, dont l’Italie est pays membre, a officiellement déclaré son propre appui à cette action guerrière effectuée par les trois plus grandes puissances de l’Alliance.

On ne sait pas encore quelles seront les conséquences de cet acte de guerre, accompli volontairement contre la Russie intervenue en soutien de la République Arabe Syrienne, État que les USA et l’OTAN/NATO veulent démolir comme ils l’ont déjà fait avec l’État libyen il y a sept ans.

Il est dans tous les cas certain que, en poursuivant dans cette voie, on va à la catastrophe.

Que faire ? En Italie il n’y a qu’une façon de contribuer à désamorcer cette désastreuse escalade : refuser que notre territoire national soit utilisé comme une sorte de porte-avions pour les guerres USA/NATO en Méditerranée.

Il faut pour cela se battre pour que notre territoire national soit libéré de la présence des commandements et bases y compris nucléaires USA/NATO ; pour que l’Italie, sur la base de l’Article 11 de sa Constitution, sorte de ce système de guerre.

Il n’y a qu’une façon de faire cela : sortir de l’OTAN/NATO en assumant le statut de pays souverain et neutre.

COMITATO NO GUERRA NO NATO
samedi 14 avril 2018 





Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos