Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Sunday, December 13, 2015

FRANÇAIS -- Katherine Frisk: Une histoire de deux royaumes – Israël et la Judée Par Katherine Frisk, le 6 décembre 2015

 Katherine Frisk

Une histoire de deux royaumes – Israël et la Judée

Par Katherine Frisk, le 6 décembre 2015

« Il élèvera le peuple et confirmera la vérité de sa parole et de sa loi »

Map_12_tribes_division-of-promised-land-to-ancient-israel

Je vais vous demander à vous, lecteur, de m’accompagner dans ma réflexion. Cela concerne moins « le papa des cieux » et a plus à voir avec des droits territoriaux et des titres de propriété. Donc restez avec moi. Mais … nous avons besoin d’un certain nombre d’étapes avant d’en arriver au 21ème siècle. Donc voici un bref aperçu.  

Nous avons une nation fondée par un certain Josué. Cette nation se compose de 12 tribus qui ont chacune leur territoire, fondé sur les douze fils de Jacob/Israël. Josué hérite du titre de dirigeant par son grand-père Ephraïm qui a été béni par Jacob/Israël comme le premier-né.

Israël est uni par un pacte commun, l’Alliance. Selon l’Alliance il ne devait pas y avoir de roi, mais seulement Dieu. Donc une monarchie ne fait pas partie du système politique parce qu’un roi est considéré comme une sorte d’idole.


Ils devaient être gouvernés par une assemblée judiciaire et je ne cesse de répéter qu’un des premiers juges d’Israël était une femme, Deborah. En langage poétique et symbolique elle incarne la Sagesse, Sophia, Proverbes 8. La fiancée de la loi.

Dans cette Alliance figurent trois commandements importants. Tu ne voleras point. Tu ne convoiteras pas les possessions de ton voisin. Tu ne tueras point. Ce sont les pierres fondatrices d’Israël.

Les trois commandements s’appliquent également à d’autres nations. Ils ne doivent pas convoiter le territoire d’autres nations, les piller ou les tuer. Le seul cas où il est permis de tuer est en état de légitime défense. Et évidemment ils ne doivent pas adorer de dieux étrangers, ni de rois d’autres pays qui jusqu’au 20ème siècle se considéraient comme des « dieux » ayant reçu le droit divin pour régner.

Mais … Israël a rompu l’Alliance. (Lire Samuel 1:8). Ils exigèrent un roi. C’est pourquoi tous les prophètes dans leurs écrits les accusent de s’être prostitués. Par analogie, la population dans son ensemble est considérée comme la fiancée de la loi. L’Alliance. En exigeant un roi ils commettent un adultère et abandonnent leur époux le Seigneur.

Le résultat est que la nation est séparée en deux. Le Royaume de Judée, avec les tribus de Juda désignant le roi et Lévi les prêtres ; et le Royaume d’Israël, les dix tribus avec un descendant de Josué, de la tribu d’Ephraïm désigné comme roi et un descendant de Manassé pour la prêtrise.

Map_Israel_Judah_kingdoms-of-ancient-israel-and-judah

Les deux royaumes avaient commis l’idolâtrie simplement en instaurant une monarchie. Les deux adoraient en fait des idoles. La population des deux royaumes s’adonnait à la prostitution et à l’idolâtrie.

Cependant, les rois de Judée voulaient disposer d’un contrôle hégémonique sur l’ensemble d’Israël et faire de Jérusalem leur centre de contrôle. Les tribus du nord, de leur côté, considéraient le Mont Garizim comme le centre, l’endroit où Josué les avait liées par l’Alliance et où il n’y avait aucun temple.

Le temple représentait les cieux, d’où la célébration de la fête des Tabernacles, des Tentes ou des Cabanes, Souccot (tente en hébreu), où ils devaient vivre en plein air dans les tentes sur la montagne pendant sept jours afin d’observer les cieux. Le véritable temple.

Maintenant voilà le problème. En raison des lois, tu ne convoiteras pas les possessions de ton voisin, tu ne voleras point et tu ne tueras point, les Judéens ne pouvaient attaquer ouvertement le Royaume du Nord et soumettre leurs frères à leur volonté. Donc ils ont adopté l’option la plus approchante. L’acte dissimulé. Faire faire le travail par quelqu’un d’autre. Une armée mercenaire. Ils concluent donc un marché avec les Assyriens selon lequel ils n’aideront pas à protéger le nord, et dans leur perception déformée, ont cru qu’ils pourraient avec le temps conquérir la totalité d’Israël avec l’aide des Assyriens.

Lorsque les Hébreux du nord ont fui vers le sud pour se mettre en sécurité, les Judéens les ont traités comme des esclaves, un esclavage auquel les Hébreux ont échappé pour fuir en Egypte avec le prophète Jérémie où la tradition le montre visitant la vieille ville du Caire.

La Judée était en fait devenue un état fasciste. Ils ont rompu l’Alliance sur à peu près tous ses aspects. Leur objectif était la domination judaïque par laquelle les autres tribus seraient soumises à leur volonté, dépossédées de leurs terres, de leurs droits et soumis à l’esclavage.

C’était absolument contraire à la fédération démocratique de 12 tribus voulue par Josué, gouvernée par un tribunal composé non seulement de femmes, mais de représentants de toutes les douze tribus.

Nous connaissons le résultat. La Judée a finalement été envahie et les Judéens emmenés en captivité à Babylone. Les Hébreux pour leur part ont été éparpillés à la fois dans l’ouest de l’Egypte et dans l’est de l’Iran et du Cachemire. Voici quelques citations :

Isaïe 11:13 - Il dressera un signal pour les nations et rassemblera les bannis d’Israël ; il réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. Alors cessera la jalousie d’Ephraïm et les ennemis de Juda seront supprimés ; Ephraïm ne jalousera plus Juda et Juda ne sera plus l’ennemi d’Ephraïm.

Jérémie 50:4-5 – En ces jours et en ces temps, les enfants d’Israël reviendront ; ils feront route en pleurant pour chercher Yahvé leur Dieu. Ils réclameront Sion, vers elle ils tourneront leur face : venez attachons-nous à Yahvé par une alliance éternelle et inoubliable.

Ezéchiel 37:16-27 – Prends un morceau de bois et écris dessus : « Joseph, bois d’Ephraïm, et toute la maison d’Israël qui est avec lui. Rapproche l’un de l’autre pour faire un seul morceau de bois ; qu’ils ne fassent qu’un dans ta main. Et lorsque les enfants de ton peuple te diront : Ne nous expliqueras-tu pas ce que tu veux dire ? » Dis-leur : ainsi parle le Seigneur Yahvé. Voici que je vais prendre le bois de Joseph qui est dans la main d’Ephraïm, et les tribus d’Israël qui sont avec lui, et je vais mettre avec eux le bois de Juda, et j’en ferai un seul morceau, et ils ne feront qu’un dans ma main. Que les morceaux de bois sur lesquels tu auras écrit soient dans ta main, à leurs yeux, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur Yahvé. Voici que je vais prendre les enfants d’Israël parmi les nations où ils sont allés. Je vais les rassembler de tous côtés et les ramener sur leur sol.

Pour autant que les prophètes soient concernés, lorsqu’Israël, toutes les douze tribus devaient êtres restaurées à l’avenir, la loi ne devrait plus leur être dictée par des rois hégémoniques ou des grands-prêtres, dans un système hiérarchique imposé par le sommet, mais devait faire partie des cœurs et des esprits d’Israël de manière à ce qu’aucune dictature fasciste ne puisse s’élever pour conduire à nouveau à la destruction de la nation. La Nouvelle Alliance consistait en ce que la loi devait être intériorisée.

La fiancée, le peuple devait avoir une cérémonie du mariage avec la loi dans son cœur. Dans une perspective religieuse, une connaissance directe de Dieu, et non indirecte par l’intermédiaire d’un prêtre. Un exemple contemporain pourrait en être la Constitution et la Charte des Droits.

Jérémie 11 :1-4 - Parole qui fut adressée à Jérémie de la part de Yahvé : Parle aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem. Dis-leur : Ainsi parle Yahvé, le Dieu d’Israël. Maudit soit l’homme qui n’écoute pas les paroles de cette alliance que j’ai prescrites à vos pères quand je les tirai de ce creuset, le pays d’Egypte. Je leur dis : Ecoutez ma voix et conformez-vous à tout ce que je vous ordonne ; alors vous serez mon peuple et moi je serai votre Dieu.

Passons en avance rapide du XIème siècle av.J-C au Ier siècle après J-C.

Les Judéens se sont réinstallés en Judée, ont construit un Temple, installé des rois de la lignée Hérodienne Edomite / Lévite et ont demandé l’aide d’une armée d’occupation romaine pour maintenir le contrôle sur la totalité d’Israël, connue maintenant sous le nom de Palestine.

Tous les rois hérodiens ont grandi à Rome, ont été formés à Rome et entretenaient des relations étroites y compris par le mariage avec la noblesse de l’Empire romain.
La Judée était en effet devenue un état fasciste. Elle a rompu l’alliance à tous les niveaux. Son objectif était la domination sur tous les Juifs où toutes les autres tribus seraient soumises à leur volonté, spoliées de leur terre, privées de leurs droits fondamentaux et soumis à l’esclavage par l’usure du Temple Babylonien avec l’aide de l’armée d’occupation romaine.

Palestine_1_AD_palestine

Encore une fois,  tout cela était absolument contraire à la fédération démocratique de 12 tribus voulue par Josué, dirigée par un Tribunal constitué non seulement de femmes, mais de représentants de toutes les 12 tribus qui dénonçaient le recours à l’usure.

A la suite il y eut une guerre civile. Les Hébreux qui étaient revenus dans ce qui était précédemment appelé le Royaume du Nord, n’avaient pas de temple, refusaient de rendre hommage aux Rois hérodiens et considéraient la Légion romaine comme des envahisseurs malfaisants de leur pays. Les percepteurs et les prêteurs d’argent du temple étaient un fléau dans leurs vies. Ces gens étaient appelés par les Judéens les « gentils », c’étaient des Samaritains, des Galiléens et des Esséniens.

Ils s’étendaient du Jourdain, de Béthel, de la Samarie, de la Galilée vers le nord et, ce qui est actuellement la Syrie y compris Damas. Ces Hébreux avaient davantage en commun avec les Grecs et leur concept de démocratie qu’avec les Romains et leurs empereurs qui se considéraient comme des Dieux. Par conséquent, les premiers Chrétiens étaient mieux acceptés dans l’est que dans l’ouest et Damas devint un des centres des plus anciennes églises chrétiennes.

Au centre des Evangiles se trouvent les points de vue religieux différents entre les Judéens et les Hébreux. Les quatre points les plus importants sont:

1.     Dieu peut élever des enfants sous Abraham même à partir de ces pierres. Alors que les Judéens croient que seule la Tribu de Juda et sa lignée peut être considérée comme les enfants de Dieu.
2.     L’accusé a droit à un procès juste et équitable avec des témoins de la défense. Le Sanhédrin n’autorisait que des témoins de l’accusation, un procès par ordalies (jugement de Dieu).
3.     Israël devait être réinstauré comme Josué l’avait fait des siècles auparavant et renouveler l’alliance avec l’ensemble d’Israël. Cela veut dire les 12 tribus. Aucune hégémonie sous la tribu de Juda. Les douze Apôtres sont des représentants des douze tribus.

Passons maintenant au procès de Jésus. Ce procès était une parodie de justice. Il n’avait commis aucun crime. Il était en détention, accusé à tort et présenté à la fois à Hérode et à la légion romaine d’occupation de Ponce Pilate. Le Sanhédrin ne pouvait pas le condamner à mort tout simplement parce qu’il n’avait pas de preuves et qu’il n’avait pas enfreint la loi. Donc, retour aux bonnes vieilles méthodes, faites-le faire par quelqu’un d’autre. Pilate.

Mais quelle était la vraie menace qui effrayait à ce point les Grands Prêtres du Temple et les Rois hérodiens ? C’était simplement que Jésus arrive à convaincre les Romains que les Hébreux, représentant les dix tribus, aient droit aux titres de propriété du Royaume du Nord. Et ce qui est pire, de recueillir le soutien d’une bonne partie du peuple lui-même.

Cela représentait une menace à l’hégémonie judaïque sur toute la Palestine. Si l’armée d’occupation des Romains changeait son soutien et était convaincue par leurs lois, leur Alliance et leurs droits à la terre, ils pourraient changer de côté, alors cette déclaration de Caïphe est pertinente :

Grands-prêtres et Pharisiens réunirent alors un conseil: « Que faisons-nous ?, dirent-ils ; cet homme accomplit beaucoup de signes. Si nous le laissons faire, tous croiront en lui et les Romains viendront et détruiront notre Lieu Saint et notre nation. » (Evangile selon Saint Jean 11:47-48)

Comme cela s’est déroulé dans le passé, la même armée d’occupation que les Judéens avaient utilisée pour arriver à leurs fins, est la même armée qui a finalement provoqué la destruction du Temple et les Judéens, une fois de plus, sont retournés à Babylone. L’histoire se répète.

Au cours des siècles suivants, deux commentaires différents de la Torah furent rédigés. L’un que nous connaissons bien : le Talmud babylonien. Ce Talmud prend clairement le parti des Judéens et sans surprise laisse Jésus cuire dans son jus pour toute l’éternité.

Mais il en existe un autre, dont on parle peu et qui est ignoré de la plupart. Il s’agit du Talmud palestinien, rédigé par les rabbins palestiniens en Galilée et c’est le plus ancien des deux. Il est appelé le Talmud de Jérusalem même s’il ne trouve pas son origine à Jérusalem et que les rabbins qui l’ont écrit n’y vivaient pas. Certaines parties sont « manquantes », ce qui n’est pas étonnant, et à partir de l’an 400 environ, il est largement tombé dans l’oubli au profit du Talmud babylonien qui a acquis la primauté dans les communautés juives.

Où qu’il ait refait surface au cours de l’histoire, ceux qui ont pris le parti des Judéens ont toujours accordé la prééminence au texte du Talmud babylonien par rapport au Talmud palestinien. A l’époque de leur rédaction, environ entre 200 et 400, il y a eu beaucoup de désaccords entre les deux écoles. Comme il en existe aujourd’hui entre les Juifs fidèles à la Torah et les Juifs sionistes. Si l’on revient en arrière, nous retrouvons la même acrimonie opposant le Royaume de Judée et le Royaume du Nord d’Israël.

Je n’ai jamais lu aucun des deux, cependant au cours des dernières semaines, après avoir découvert l’existence du dernier, qui est plus ancien et date d’avant le Talmud babylonien, j’ai fait des recherches sur Internet pour trouver des références à Yeshua/Josué/Jésus.

Yeshua est brièvement mentionné dans les deux Talmuds. Ce qui semble être le cas dans les deux, c’est que l’histoire de son procès est une tentative de justifier un procès injuste et la condamnation à mort. En d’autres termes, pour laver le Grand Prêtre et le Sanhédrin d’avoir enfreint leurs propres lois. Les principales accusations portées contre lui étaient la sorcellerie et le fait d’égarer Israël.

Les Thérapeutes, les Esséniens et Jésus étaient bien connus pour leurs connaissances médicales et leurs aptitudes à guérir les gens, ce qui de la part de gens non éduqués, pouvait s’apparenter à de la magie ou de la sorcellerie. Des siècles plus tard, au cours du Moyen-âge, des herboristes disposant des mêmes connaissances étaient brûlées vives comme sorcières par l’Inquisition et des gens comme Galilée condamnés au purgatoire pour leurs connaissances en astronomie. Il n’est pas surprenant que dans le procès de Jésus par le Sanhédrin, « le juge, ou inquisiteur, pouvait accuser n’importe qui.

L’accusé(e) devait témoigner contre lui(elle)-même et n’avait pas le droit de s’opposer et questionner son accusateur », même si ces juges prétendaient être des Chrétiens. Au 21ème siècle, nous avons le même fléau dans le monde avec les prisons secrètes de la CIA où des personnes sont détenues sans procès, accusées, torturées et souvent « suicidées ». Les fenêtres des étages supérieurs des grands bâtiments semblent avoir leur préférence.

Quand à l’accusation précédente, juridiquement parlant, et en concordance avec la Torah, l’Alliance et Samuel 1:8, incitant Israël à ne pas soutenir les enseignements des Pharisiens et des Saducéens et même de s’en méfier, rejeter la monarchie hérodienne et l’armée d’occupation romaine ne constituait pas un crime, ni même une infraction à la Torah. Ce n’était certainement ni une hérésie, ni une apostasie.

Ce n’était pas non plus politiquement incorrect. Inciter Israël à revenir, inciter la fiancée, le peuple, à cesser de se prostituer à une monarchie, réinstaurer l’Alliance, est complètement en phase avec la restauration d’Israël telle que Josué en avait l’intention. La fondation même de la nation en tant que telle. Une nouvelle alliance qui serait gravée dans les cœurs et les esprits dans l’amour réciproque, de toutes les douze tribus d’Israël, comme Jérémie l’avait prédit. La connaissance directe de Dieu, par l’Esprit Saint, non la connaissance indirecte par l’intermédiaire d’un prêtre.

Je soupçonne fortement que le Talmud palestinien, s’il était rendu public dans son intégralité, pourrait très bien éclairer beaucoup de questions restées sans réponse et l’acrimonie qui existe dans le monde actuel. Les Hébreux, la tribu du nord, Israël, ne se retrouvent pas qu’en Palestine et en Syrie, mais sont éparpillés dans le monde entier et dans toutes les nations, races et religions. Les douze sont devenus aussi nombreux que les étoiles dans le ciel.
Au 21ème siècle, nous découvrons que l’histoire se répète. Le royaume sioniste (la Judée) soutient des armées mercenaires comme Daesh sur les Hauteurs du Golan et en Syrie, afin de renverser Assad et prendre le contrôle de la Syrie et créer un Grand Israël s’étendant du Sinaï aux rives de l’Euphrate.

En d’autres termes, une répétition de la manœuvre de l’armée mercenaire des envahisseurs assyriens et de l’armée d’occupation romaine au cours du 1er siècle de notre ère. Par conséquent, selon la loi, leurs mains sont propres et ils n’ont commis aucun crime. Ce sont toujours les autres qui ont fait le sale boulot pour leur compte comme l’ont fait les Assyriens et les Romains par le passé.

Palestine_jews_stealing_palestine

Le projet sioniste du Grand Israël.

Et encore une fois, comme je l’ai mentionné dans de nombreux articles, les Palestiniens et les Syriens, les Samaritains, les Juifs fidèles à la Torah, les Chrétiens orthodoxes et les Musulmans sont les descendants des Hébreux du Royaume du Nord d’Israël, les 10 tribus d’Israël, des tribus de Joseph, d’Ephraïm, de Josué et de Jésus.    

00

La Judée (L’Etat sioniste) n’a aucun droit ou titre de propriété sur ce territoire. Ni durant l’invasion des Assyriens, ni durant l’occupation romaine ou l’holocauste qui a été perpétré dans le nord de l’Irak et en Syrie au 21ème siècle. Ni sur les territoires occupés de la Cisjordanie et des Hauteurs du Golan.

Afin d’attaquer les Palestiniens sur la rive occidentale du Jourdain et la bande de Gaza, ils devaient prouver que c’étaient EUX qui étaient agressés. Donc au cours des 70 dernières années, ils ont utilisé des moyens dissimulés pour prouver que ce n’étaient pas eux les agresseurs et qu’ils ne faisaient que se défendre.

J’ai entendu une histoire, je ne me rappelle pas exactement où, sur un chauffeur de taxi palestinien qui devait récupérer un client à un certain endroit, à qui on avait donné un téléphone portable en lui demandant d’appeler un certain numéro lorsqu’il y serait afin que le passager sache qu’il était là pour le prendre en charge. Lorsqu’il y arriva, il n’avait pas de signal, donc il est sorti pour passer le coin de la rue, et lorsqu’il a appelé le numéro le taxi a explosé. Ce n’est qu’un des nombreux exemples de « terrorisme palestinien ». Ce genre de coup monté fournit à l’Etat sioniste l’excuse pour arrêter, torturer et tuer des Palestiniens.

Mais la véritable question c’est que le territoire de la Cisjordanie et des Hauteurs du Golan, et le territoire qui s’étend jusqu’à l’Euphrate n’est pas leur terre promise, la totalité d’Israël n’a pas été promise aux Judéens. Israël a été promis aux 12 tribus dont Juda ne représente qu’une seule. Et ces 12 tribus se perpétuent dans les lignées familiales qui sont établies actuellement en Palestine et en Syrie.

C’est la troisième fois dans l’histoire que le même scénario se répète. C’est la troisième fois que la Judée (l’Etat sioniste) a utilisé des moyens dissimulés et des armées mercenaires pour constituer un royaume hégémonique et qu’ils croient qu’un Messie issu de David va venir régner non seulement sur eux, mais sur le monde entier.

Je crois toujours, à tort ou à raison, l’avenir le dira, que Jésus, Yeshua, n’était pas de la tribu de Juda et n’était pas un descendant de David. Je crois que toutes les références du Nouveau Testament à ce sujet ont été rajoutées ultérieurement pour des raisons politiques afin de perpétuer le concept de la monarchie comme système de gouvernance politique par opposition à une démocratie fédérée.

Une république dotée d’un système judiciaire multipolaire. Yeshua n’était pas le roi des Juifs. Une accusation qu’il a rejetée. Il était le « fils de Dieu », en ce qu’il était un descendant direct d’Ephraïm, béni comme le premier-né du Seigneur dans Jérémie 31:20. En tant que tel son père fut appelé Joseph. Il s’appelle lui-même le fils de l’Homme et le fils de Dieu, car nous sommes tous des enfants de Dieu. Pas plus et pas moins.

Dans les Evangiles, Yeshua lui-même est tenté par le Diable qui lui offre tous les royaumes du monde et il rejette son offre. Croire que lors de sa seconde venue, si une telle chose devait arriver, il changerait d’avis ou renoncerait à l’Alliance est pour le moins douteux.

Je terminerai sur une note cryptée du rabbin Yitzhak Kaduri. A l’intérieur de la note il a inclus le nom Yeshua. Je suis prête à parier qu’il était un partisan du Talmud palestinien. Mais cela, comme beaucoup d’autres choses, ne sera révélé qu’à un moment situé dans le futur.

ירים העם ויוכיח שדברו ותורתו עומדים (traduit par “il élèvera le peuple et confirmera la vérité de sa parole et de sa loi ”), ce qui en acronyme constitue le nom de “Yehoshua”.

Katherine Frisk est une journaliste freelance, une commentatrice politique et auteur de Jesus Was A Palestinian.


Traduction Patrick T rev Isabelle
Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos