Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Sunday, December 13, 2015

FRANÇAIS -- Katherine Frisk -- Le Génie Genel* est sorti de la bouteille !

Katherine Frisk 

Par Katherine Frisk

Le Génie Genel* est sorti de la bouteille !

(Jeu de mots sur les noms de deux sociétés pétrolières)

Veterans Today, le 5 décembre 2015


L’éviction d’Assad permettrait de créer un califat sunnite comprenant la Turquie, la Syrie, l’Irak, la Jordanie et l’Arabie Saoudite avec un Grand Israël s’étendant du Sinaï jusqu’aux rives de l’Euphrate.

assad



« L’Occident traite le terrorisme d’une manière hypocrite.
Il le qualifie de terrorisme quand il le frappe, et de révolution, de liberté, de démocratie et de droits de l’homme quand c’est nous qui sommes frappés. »
Bachar el-Assad
Président de la Syrie

Qui possède l’Etat Islamique ?

Depuis 2011, on nous a répété sur tous les tons qu’Assad devait partir ! Ce mantra a résonné dans les couloirs du Parlement britannique et du Congrès américain durant quatre ans.

Une « révolution de couleur » ratée, un « Printemps arabe » avec des tireurs embusqués ciblant aussi bien les manifestants et la police pour inciter à la violence, n’ont pas suffi à renverser le gouvernement Assad régulièrement élu malgré qu’il ait été dépeint dans la presse comme un Hitler et un assassin de son propre peuple par le groupe Murdoch.

Vers mi-2013, les soi-disant forces rebelles étaient largement vaincues par les Forces armées syriennes et le coup monté de l’attaque chimique attribué à Assad s’est révélé être l’œuvre des rebelles dits « modérés » selon les références de la Maison Blanche. Les enlèvements d’enfants et la mort par gazage sont donc « modérés ». L’exigence d’une zone d’exclusion aérienne similaire à celle imposée en Libye s’est heurtée au veto de la Russie. Par conséquent, la Syrie n’a donc pas été bombardée par l’OTAN.

libya_syria_iran democracy

Ensuite, surgissant de nulle part – roulant dans des pick-up Toyota flambant neufs, équipé de YouTube, Twitter et Internet, accompagné de fausses vidéos de décapitations réalisées à l’aide de décors et d’écrans bleus de studio– l’EIIL se mit à faire les gros titres.

Mais qui possède et contrôle l’EIIL ?

Pepe Escobar souligne :

Le pétrole volé par Daesh (=EIIL=Etat Islamique) ne peut transiter à travers des territoires contrôlés par Damas. Il ne peut pas transiter par l’Irak sous domination chiite. Il ne peut pas passer à l’est vers l’Iran. C’est la Turquie ou rien. La Turquie est le bras armé le plus oriental de l’OTAN. Les Etats-Unis et l’OTAN « soutiennent » la Turquie. Donc on peut affirmer en fin de compte que les Etats-Unis et l’OTAN soutiennent  Daesh. Ce qui est sûr c’est que le pétrole illégal de Daesh et le pétrole illégal du KRG (Gouvernement régional du Kurdistan) suivent le même modèle ; Des intérêts énergétiques par des suspects habituels jouant un jeu à long terme.

Ces intérêts se focalisent principalement sur tous les actifs pétroliers potentiels au Kurdistan irakien et ensuite sur la Syrie « libérée ». Il est important de remarquer que Tony Hayward** surnommé « Deepwater Horizon » dirige Genel*, dont la première priorité est de contrôler les champs pétroliers qui ont d’abord été volés à Bagdad, et seront finalement volés aux Kurdes irakiens.

*Genel est une société pétrolière turque, reprise en 2011 par Tony Hayward avec l’aide des Rothschild, qui exploite le pétrole au Kurdistan..

**Tony Hayward est l’ancien DG de BP (British Petroleum). Son surnom de Deepwater Horizon lui vient du nom de la plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique dont l’explosion a provoqué une marée noire de sinistre mémoire. Il est actuellement DG de Glencore-Xstrata. (NdT.)

Commençons par Tony Hayward, dont la gloire remonte au temps où il était DG de BP lors de l’explosion de Deepwater Horizon, dont la société Vallares a fusionné avec la société pétrolière turque Genel Energy pour créer une société de 4,5 milliards de $ exploitant des gisements dans le nord de l’Irak. La même région où l’on trouve les opérations de l’EIIL.

Genel de son côté possède des bureaux à Jersey et un siège social à Ankara en Turquie. Vous savez … le pays qui achète tout ce pétrole volé illégalement aux Irakiens et aux Syriens par l’EIIL ? Ceux qui sont impliqués dans Genel sont Nat Rothschild, Julian Metherell, Mehmet Emin Karamehmet et Mehmet Sepil.

Voilà qui nous amène aux Hauteurs du Golan.

Israël a soutenu l’EIIL sur le Golan et au cours des dernières semaines, on a annoncé que d’importantes réserves de pétrole y avaient été découvertes. La Résolution 242 de l’ONU qui les oblige à restituer les Hauteurs du Golan à la Syrie leur est complètement sortie de la tête.

La résolution 242 du Conseil des Nations Unies votée en nov. 1967 suite à la guerre des 6 jours.

golan-heights
La région connue par la plupart des gens comme les Hauteurs du Golan
 est connue par Google sous le nom «d’Israël !»

La compagnie pétrolière engagée dans ce projet s’appelle Genie Energy, dont les bureaux sont enregistrés à Newark (New Jersey, USA) et les actionnaires sont Howard Jonas, Avi Goldin, Geoffrey Rochwarger, Effie Eitam, Dick Cheney (ancien vice-président), Rupert Murdoch (le patron d’American news), James Woolsey (ancien directeur de la CIA), Larry Summers (ancien secrétaire d’état au Trésor), Jacob Rothschild, Michael Steinhardt (gestionnaire de fonds spéculatifs et philanthrope pour la cause juive).

Tous ceux qui connaissent la vérité sur les attentats du 11 septembre et ses commanditaires, reconnaîtront un certain nombre de noms parmi les actionnaires de Genie.

Israël à son tour achète 75% du pétrole irakien et kurde à la Turquie. Venant de qui ? De Genel ? Ou de l’EIIL ? Ou d’Erdogan qui sert de paravent à Genel et qui achète à l’EIIL ? Israël a également bombardé la Syrie à certaines occasions.


LES ROCKEFELLER DE RAQQA : comment l’ETAT ISLAMIQUE trafique son pétrole
 Israel_RaqqaRockefeller_0
De gauche à droite et de haut en bas :

Israël achète près de 75% de son pétrole dans le Kurdistan irakien. Plus d’un tiers de ces importations transitent par le port de Ceyhan, et une partie transite forcément par le territoire de l’EI.

En Turquie, le pétrole est vendu par un intermédiaire « l’Oncle Farid », qui facilite les accords entre les trafiquants et les compagnies pétrolières.

En Syrie, l’EI tire l’essentiel de son pétrole des champs pétroliers de Conoco et al-Taim, près de Deir ez-Zor.

En Irak, l’EI tire l’essentiel de son pétrole des champs pétroliers d’al-Najma et d’al-Qaraya près de Mossoul.

La Mafia et les patrons de la pègre sont mis en concurrence à Zakho pour faire les meilleures offres, payant jusqu’à 25% de la valeur du pétrole en liquide comme dépôt de garantie.

Les camions-citernes passent par la province de Nineveh pour se diriger au nord de Zakho, une ville kurde proche de la frontière turque.  
L’EI a mis la main sur l’équipement de forage d’une petite compagnie pétrolière asiatique lorsqu’il a conquis la ville irakienne en juin 2015.

La GROSSE question que tout le monde se pose depuis que la Russie a commencé à bombarder l’EIIL en Syrie est la suivante:

Après que 350 000 Syriens soient morts et que 11 millions d’entre eux aient été déplacés, des Musulmans sunnites ET chiites ainsi que des Chrétiens orthodoxes, qu’est-ce qu’ont fait exactement, les Américains pour combattre l’EIIL au cours des quatre dernières années ?

Réponse : Rien.

Sous le prétexte de soutenir les « rebelles modérés » pour renverser Assad – vous savez les gars qui gazent les petits enfants, coupent les têtes des gens et mangent le foie de leurs victimes – les Américains ont au mieux apporté leur soutien à l’EIIL, y compris la CIA qui les a entraîné en Jordanie,  des extrémistes des sectes wahhabites d’Arabie Saoudite, du Qatar et d’autres cellules des Frères Musulmans de par le monde.

On aurait pu penser que Genel et Genie, défendant des intérêts britanniques et américains, auraient soutenu tous les efforts pour mettre fin au règne de la terreur de l’EIIL en Syrie. Mais cela n’a pas été le cas. Pas un mot d’aucun de leurs actionnaires n’est paru dans la presse hégémonique de Murdoch. Seulement la litanie qu’Assad doit partir !

Le lundi 16 novembre, le Président Poutine a présenté lors du G20 une liste de 40 pays et individus qui ont directement ou indirectement soutenu l’EIIL.

Le 30 novembre à la surprise générale, le service de renseignement russe a produit des images satellites de milliers de camions-citernes (on estime le nombre à 8500, NdT.) transportant du pétrole volé d’Irak et de Syrie vers la Turquie. L’échelle de l’opération dépasse l’imagination.

Et toujours aucun commentaire des actionnaires chez Genel ou de Genie ?

En parallèle, gardez bien deux informations supplémentaires en tête. Gordon Duff de Veterans Today souligne que :

Pendant des mois, des courtiers travaillant pour, nous dit-on Bechtel Corporation et British Petroleum, ont acheminé une véritable marée de camions-citernes à travers l’Amérique. Regardez les autoroutes, vous ne pouvez pas prétendre ne pas les avoir remarqués. Embarqués sur des navires dans le port de Houston, ils ont parcouru tout le chemin vers l’orient pour être maintenant détruits par les bombardiers russes, des camions qui encombraient auparavant le système autoroutier américain.

Au cours du mois de novembre, une file de trois kilomètres de navires pétroliers était visible au large des côtes du Texas. Plus de 20 millions de barils de pétrole étaient en attente de chargement. Plus de 41 tankers étaient ancrés en-dehors des ports de Houston.

Oil_Tankersline tankers_0

Houston ? Selon Veterans Today, c’est là d’où provenaient principalement les camions-citernes de l’EIIL transportant le pétrole volé en Syrie et en Irak ! Eh bien, le monde est petit, n’est-ce-pas ?

Pendant ce temps là, leur homme de paille Erdogan est en train d’être jeté aux chiens. En fait non seulement Erdogan est jeté aux chiens par les loups, mais aussi bien l’Arabie Saoudite que la Turquie vont être montrés du doigt pour l’holocauste qui s’est déroulé en Syrie et la destruction totale de leur infrastructure, ainsi que pour le pillage de leurs antiquités et de leurs sites antiques comme Palmyre.

Selon le « lanceur d’alerte » le Général Wesley Clark ou devrions-nous plutôt l’appeler notre homme m’as-tu-vu du Pentagone :

« Soyons clairs : l’EIIL n’est pas seulement une organisation terroriste ; c’est une organisation terroriste sunnite. Cela signifie qu’elle bloque et cible les Chiites. Et cela signifie qu’il sert les intérêts de la Turquie et de l’Arabie Saoudite – même s’il constitue une menace pour elles. »

Vraiment ? Alors qui les a entraînés ? Qui leur a fourni les camions-citernes ? Qui achète le pétrole volé à Ankara et le transporte à destination d’Israël et du Texas ? Qui a organisé une campagne médiatique de propagande majeure dans les médias contre Assad ? Est-ce que tout cela tourne seulement autour d’un simple oléoduc allant du Qatar en Turquie en passant par la Syrie ou y a-t-il quelque chose d’autre ?

Mis à part les intérêts en jeu en Arabie Saoudite, au Qatar et en Turquie, qui possède l’EIIL ? Je pense que nous connaissons tous la réponse à cette question. Le Genie Genel est sorti de la bouteille !
Genie Energy Advisory Board: Former chair of the US Senate Homeland Security Appropriations Subcommittee Mary Landrieu, Former CIA Director James Woolsey, Former V-P Dick Cheney, Fox News owner Rupert Murdoch, Lord [of Darkness] Jacob Rothschild, Former New Mexico Gov. and former Energy Secr. Bill Richardson, Former engineer of the Glass-Steagall Act Larry Summers, Hedge fund speculator Michael Steinhart

Le Conseil consultatif de Genie Energy:

Mary Landrieu – ancienne présidente de la sous-commission sénatoriale du budget de la Sécurité intérieure

James Woolsey – ancien directeur de la CIA

Dick Cheney – ancien vice-président des Etats-Unis

Rupert Murdoch – propriétaire de Fox News, magnat des médias
Lord Jacob Rothschild
  
Bill Richardson – ancien gouverneur du Nouveau-Mexique et ancien Secrétaire à l’Energie

Larry Summers – ancien Secrétaire au Trésor Public américain et inspirateur de la loi Glass-Steagall

Michael Steinhardt – gestionnaire de fonds spéculatifs


Katherine Frisk est une journaliste freelance, commentatrice politique et auteur de Jesus Was A Palestinian.





Traduction Patrick T rev Isabelle

http://www.veteranstoday.com/2015/12/05/who-owns-isis/


Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos