Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Thursday, October 2, 2014

Ben Fulford, le 30 septembre 2014 : La BRI souhaite garder intact le système bancaire central mondial après la révolution



Ben Fulford, le 30 septembre 2014 : 
La BRI souhaite garder intact 
le système bancaire central mondial après la révolution

La Banque des Règlements Internationaux à Bâle, en Suisse, fait pression pour conserver son rôle central dans le pouvoir mondial même si le gouvernement secret américain du Conseil de la Réserve Fédérale est renversé, selon des sources de la BRI et du MI5. Les Suisses prétendent, avec certaines justifications, avoir toujours été un pays neutre où les nations pouvaient négocier entre elles, même en temps de guerre. Ils souhaitent garder ce rôle d’arbitre financier neutre. Les Russes essaient également de se positionner comme intermédiaire entre l’Orient et l’Occident dans l’éventualité d’une chute du gouvernement secret de l’Occident, d’après des agents russes au Japon.

La vraie question cependant est de savoir qui va contrôler les « plateformes de trading » secrètes qui sont utilisées par les dirigeants du système financier mondial actuel pour injecter de « l’argent » dans l’économie mondiale. Celles-ci sont actuellement contrôlées par George Bush Sr. et ses copains de nazis, permettant d’organiser le financement du complexe militaro-industriel américain.

Voici ce que le MI5 avait à dire sur cette situation :



« Le rôle central des plateformes de trading dans la montée en puissance des multinationales et les institutions nazies (y compris CIA One, à Francfort) ne doit pas être sous-estimé. Cela a été au cœur de la croissance industrielle mondiale pour les quelques élus privilégiés. Ce système est si imbriqué que des institutions comme le Pentagone ne survivraient pas sans lui. Il faut tenter de le comprendre et planifier son évolution au sein même du système. »

La Chine essaie clairement de faire pression pour reprendre le rôle du Conseil de la Réserve Fédérale en tant que contrôleur de la monnaie de réserve mondiale. La BRI veut soutenir la Chine et l’alliance des BRICS afin de garder intact l’essentiel de son pouvoir financier. Comme le dit le MI5 « rien n’empêche les plateformes de trading financières de continuer à fonctionner même après que Bush 41 soit parti. Les planches à billets (Via des écrans d’ordinateur) fonctionneront avec n’importe quelle devise. »

En d’autres termes, la BRI, et les multi-milliardaires très bien placés derrière elle de façon ésothérique, proposent de laisser le yuan chinois prendre la relève de la monnaie issue de la dette de la Fed (« le billet US dollar ») en échange de l’autorisation de conserver un certain pouvoir.

La source du MI5 dit que cette « transition sera difficile car les plateformes de trading  chambres de compensation (1) sont les conduits principaux pour canaliser la dette de la multitude et la reverser aux quelques élus. »

Par « difficile» la source faisait sans nul doute référence à la soi-disant crise dans le conflit de l’EI et du Khorasan qui est amplifiée par l’appareil de propagande occidental. Il s’agit d’une menace voilée du complexe militaro-industriel de couper l’approvisionnement en pétrole s’il est traité durement par le régime à venir. Le nom de Khorasan signifie fils d’ISIS (EI), c'est-à-dire Horus dont le symbole est l’œil au sommet de la pyramide. En d’autres termes, Khorasan représente les propriétaires du système du pétrodollar qui facture au monde des prix élevés de leur pétrole du Moyen-Orient et puis dépose l’argent dans les banques contrôlées par la Cabale.

Ces propriétaires ont de bonnes raisons d’être assez effrayés pour proférer ces menaces. Il existe une vague de fond imparable de mécontentement aux Etats-Unis contre leur pouvoir. Bien que cela ne fasse pas la une des grands médias qu’ils soient multinationaux ou alternatifs, les requins du barreau se préparent à un festin frénétique pendant lequel ils prévoient de mettre en pièces les grandes banques. Selon la Loge P2, le Vatican tire les ficelles pour s’assurer que la Cour Suprême et le système judiciaire permettent à ces poursuites légales de se dérouler en conformité avec la loi. Voici une liste partielle de quelques-unes des procédures que j’ai pu trouver rien que pour l’état de l’Illinois :

Les avocats qui ont gagné des millions en poursuivant l’industrie du tabac, et beaucoup d’autres, se joignent au festin.

L’inspecteur du Conseil de la Réserve Fédérale Carmen Segarra, qui a enregistré 45 heures de collusion interne entre la branche New Yorkaise de la Fed et Goldman Sachs fait partie de l’offensive en cours de la profession juridique contre la Fed. La démission de l’Attorney General (Ministre de la Justice) Eric Holder a également éliminé un obstacle majeur aux poursuites en justice contre la Fed et leurs marionnettes de Washington D.C.

Ensuite bien sûr, cette semaine inclut le 30 septembre qui marque la fin de l’année fiscale du gouvernement privé américain et donc, une fois de plus chacun se demande si les Chinois vont finalement cesser de les laisser reconduire une cohésion de la dette. Voici tout ce que l’Agence d’information chinoise Xinhua News avait à dire à ce sujet :
« PEKIN le 28 septembre (Xinhua) – Ce dimanche, le Vice Premier Ministre chinois Wang Yang a eu une conversation téléphonique avec le Secrétaire au Trésor Américain Jacob Lew. Ils ont échangé leurs points de vue sur les relations économiques sino-américaines, la situation économique et financière internationale et d’autres sujets. »
La semaine dernière aussi,  un représentant de la famille Clinton (essayant de montrer le côté sympathique de la cabale) a contacté la Société White Dragon (WDS) en demandant le nom du « gentleman chinois de 106 ans » qui pourrait avoir accès à des milliers de milliards de dollars. On leur a dit que cette initiative menait à une impasse.

Un autre indice que les choses ne sont pas comme d’habitude aussi, le Hindustan Times, un des grands quotidiens indiens, a écrit que la Chine et l’Inde ne se préoccupaient pas de venir assister au « sommet sur l’environnement climatique » réuni d’urgence par les puissances occidentales la semaine dernière pour diverses raisons, y compris le fait que :
« ni le Président américain, ni les dirigeants Européens n’ont de mandat pour  proposer leur budget à ce sommet. »

En d’autres termes, tout le discours du porte-parole du gouvernement privé américain Obama aux Nations-Unies la semaine dernière, n’a apporté que du vent, au soi-disant réchauffement climatique :


Cependant, il vaut mieux ne pas trop se focaliser sur la date d’échéance parce que beaucoup de retards au 30 septembre se sont déroulés auparavant sans incident. Même si les paiements ne sont pas effectués, le gouvernement privé aura jusqu’au 17 octobre pour trouver l’argent. Des sources de la CIA disent que les Iraniens et les pays du Moyen-Orient laisseront le gouvernement privé américain en place après septembre en échange de son aide dans le rétablissement d’un califat au Moyen-Orient. Dans tous les cas nous serons bientôt fixés.

Il est évident, dans les reportages russes et européens qu’une sorte d’accord a été conclu entre l’Union Européenne, la Russie et l’Ukraine parce que la Russie a maintenant promis de livrer assez de gaz à l’Ukraine pour passer l’hiver.

Cependant, les Russes exigent des enquêtes criminelles sur les divers massacres perpétrés par les mercenaires de la cabale en Ukraine. Cela conduira directement, à n’en pas douter à des hauts dirigeants de la cabale aux Etats-Unis, en Israël et en Europe.

Personnellement, je n’aimerais pas être dans les souliers de Zbigniew Brzezinski, celui qui a dit : « il est plus facile de tuer un million de personnes que de les convaincre ».

En Asie également, il y a des signes de changement. Le Premier Ministre esclave japonais Shinzo Abe a soudainement prétendu que son discours de Davos appelant à une guerre mondiale contre la Chine n’avait jamais eu lieu lorsqu’il a parlé de paix aux Nations-Unies la semaine dernière. Le gouvernement japonais a décidé de remettre à 2015 les tentatives impopulaires de réviser les accords de défense avec les Etats-Unis. Il semble que le gouvernement japonais ait compris le message et ne s’attend pas à ce que le régime actuel aux Etats-Unis dure jusque là. Il y a aussi le fait que beaucoup de gens très dangereux au Japon sont irrités qu’Abe lise les scripts qui lui sont fournis par des nazis comme Richard Armitage et Michael Green au lieu d’agir dans l’intérêt de son peuple.

Les Japonais s’éveillent également à la réalité de ce qui s’est vraiment passé à Fukushima le 11 mars 2011. Un dirigeant du Ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (Miti), qui travaillait dans le service chargé de la politique énergétique au moment de l’attaque terroriste nucléaire du tsunami, dit qu’il a visité récemment Fukushima et « n’y a rien trouvé ». Il dit que les plans tant vantés de construire un gigantesque « mur de glace » pour empêcher les eaux radioactives de s’écouler dans l’océan n’étaient qu’une arnaque de la part d’une grosse société de construction pour se faire de l’argent. La radioactivité de la région semble avoir été balayée dans l’océan, dit-il. Le Japon a également décidé d’ignorer la campagne de peur lancée par la cabale concernant les radiations et redémarre ses réacteurs nucléaires afin de réduire sa dépendance au pétrole du Moyen-Orient contrôlé par la cabale, d’après la source.
La soudaine éruption mortelle du deuxième plus grand volcan japonais la semaine dernière a peut-être été une réaction de la cabale. Le temps nous le dira. Même si c’était le cas, ceux de la cabale savent maintenant que l’usage de telles armes, est à double tranchant et provoque une riposte.

Le régime nord-coréen délaisse également son rôle de « croquemitaine asiatique » avec un représentant affirmant que son gouvernement allait autoriser des inspecteurs des Droits de l’Homme des Nations-Unies à entrer dans son pays, à condition qu’ils ne soient pas issus de régimes politiques hostiles. La Corée du Nord a également invité à une réunification avec la Corée du Sud du genre « un pays, deux systèmes ».
Cependant, la grande inconnue en Asie, reste la Chine. Les Chinois, pour de bonnes raisons historiques, détestent le chaos et l’anarchie et souhaitent une transition en douceur. Cela impliquera un compromis avec les puissances occidentales. Le gouvernement communiste chinois devra également mettre au rancard sa xénophobie légendaire et se réconcilier avec la diaspora chinoise.

Il est temps pour des pays comme la Russie, le Canada et le Japon, qui ont constitué des ponts historiques entre l’Orient et l’Occident, de s’assurer que nous ne troquons pas la tyrannie de la Fédérale Réserve contre une tyrannie chinoise. Au lieu de cela, nous devons négocier un système mondial multipolaire équitable et basé sur les valeurs du mérite.



(1)  En Europe Clearstream et Euroclear et aussi les « dark pools » pour le trading haute fréquence à la bourse.

Traduction Patrick rev. Isabelle 





Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos