Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Sunday, November 9, 2014

QUI POSSÈDE LES ETATS-UNIS




QUI POSSEDE LES ETATS-UNIS ?

Des vérités sur le Vatican, la Couronne d’Angleterre, la City de Londres …

Traduction de la vidéo : 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zwvq_JKVcdI

http://www.youtube.com/watch?v=IOP02tSOgXU

En 1933, les Etats-Unis se déclarent une fois de plus en état de faillite. Afin de soumettre tout le monde au remboursement de la Dette nationale, les banquiers ont enregistré une société dans l’Etat du Delaware connue sous le nom de Bureau des Impôts Internes (Bureau of Internal Revenue). Cette société se présentait de façon illégale comme faisant partie du gouvernement, ce qui la rendait vulnérable à des poursuites judiciaires. Pour y échapper, ils l’ont transférée en-dehors de la juridiction des Etats-Unis vers Porto Rico. Cela s’est passé en 1953 lorsqu’ils ont changé le nom de la société en Internal Revenue Service (IRS), enregistrée sous forme de trust portoricain au sein du Département du Trésor du Commonwealth de Porto Rico. Des preuves peuvent en être trouvées dans le Code US qui enregistre l’IRS en tant que trust N°62 Fond spécial de l’IR de Porto Rico. Ce montage a été effectué pour permettre de faire transiter tous les règlements de l’Impôt sur le Revenu par le FMI, propriété des banques centrales nord-américaines et européennes, qui sont à leur tour propriété de la Couronne d’Angleterre. (et, en prélevant au passage des intérêts et des frais, de plus en accordant des prêts en retour au gouvernement américain, augmentant ainsi la dette Nationale, NdT.)


Rob Schultz (de la Fondation We The People – Nous le Peuple) :

« Il existe un faisceau de preuves concordantes qui prouvent que nos impôts sur le revenu ont été détournés. Il s’agit de la plus grosse supercherie jamais perpétrée délibérément à l’encontre des hommes et des femmes actives des Etats-Unis. Je pourrais éliminer tous les impôts sur le revenu demain et j’aurais plus d’argent qu’il n’en faut pour financer le gouvernement rien qu’en appliquant l’idée futée du gars qui propose de taxer la Réserve Fédérale à hauteur de 0,0006 %. Cela doublerait le montant nécessaire jusqu’à ce que nous décidions de fermer définitivement leur boutique. Parce que nous ne devrions certainement pas avoir de banques centrales. »

http://www.youtube.com/watch?v=YDYfyAQ8lUI

La preuve que les montants de l’impôt sur le revenu américain sont payés au Royaume-Uni se trouve dans les fichiers centraux individuels de l’IRS, qui renferment toutes les transactions et enregistrements financiers effectués par l’IRS durant votre existence. Un de leurs codes détermine quel genre d’impôt vous payez. En consultant ce code dans le manuel 6209 de l’IRS, vous découvrez qu’ils ont incorrectement (et volontairement) classé tous les Américains comme étant des sociétés privées domiciliées soit sur l’Ile de Guam, les Iles Vierges ou Porto Rico. En outre, tous les contribuables qui ont rempli un formulaire 1040 sont soumis à une taxe pour faire du commerce avec le Royaume-Uni en vertu d’un traité avec les Etats-Unis.


Charlie Beall (de la Fondation We The People) cite :


« Il n’existe aucune loi, ou décret qui oblige l’Américain moyen qui travaille dans le secteur privé à payer des impôts en proportion de son revenu salarié. Il n’y en a pas. »


Si vous suivez la piste de l’argent, vous allez découvrir que les impôts collectés selon le formulaire 1040 sont envoyés à la Couronne d’Angleterre comme le règlement d’une redevance. La Couronne d’Angleterre est une société souveraine domiciliée dans les 270 hectares de la City, en plein cœur du Grand Londres. Ce terrain abrite les banques les plus puissantes du monde, telles que la Banque d’Angleterre et la Lloyds de Londres, toutes propriétés de la maison Rothschild. Ce sont ces banquiers et leurs homologues les avocats du barreau du Temple qui constituent la base du pouvoir connu comme la Couronne. Même si la Reine fait partie du club, elle n’est pas la dirigeante de la société. Ce titre revient au Souverain Pontife à Rome. Le Pape a acquis le contrôle de la monarchie par la signature du traité de 1213 entre le roi Jean Sans Terre (frère et successeur de Richard Cœur de Lion, NdT.) et le Pape Innocent III, qui a pour toujours fait de la monarchie Britannique le vassal du Saint Empire Romain.

En 1297, ce traité a été utilisé comme en jurisprudence, pour enregistrer la City comme une Cité-état indépendante contrôlée par le Vatican, qui gouvernerait l’Angleterre sans en référer directement à la monarchie. Tout comme maintenant la société des Etats-Unis est le sujet de la Couronne d’Angleterre, ainsi les sujets de l’Empire britannique ont été soumis à l’esclavage de la dette par la branche financière du Vatican (I.O.R.) dont le siège se trouve à la City de Londres. Aujourd’hui ces banquiers ont toute autorité sur les affaires du Parlement, comme cela a été le cas depuis 1694, lorsque le Pape Innocent XI a investi Guillaume d’Orange du pouvoir de disposer des clés et de fonder la Banque d’Angleterre. Au sein de la Couronne d’Angleterre se trouve la charte d’origine sur la création de la Réserve Fédérale qui selon la plainte collective des fermiers américains (celle qui a mené à la rédaction de la Loi NESARA, NdT.) alloue 67% des impôts sur le revenu collectés par l’IRS à la Couronne d’Angleterre. 23% reviennent sous forme de dividendes aux 300 actionnaires de la Banque Centrale de la Réserve Fédérale, et les 10% restants sont payés à l’administration de l’IRS pour que les employés gardent le silence sur cet arrangement juteux. Depuis décembre 1913 (date de la création du Système bancaire de la Réserve Fédérale), le gouvernement fédéral n’a jamais perçu un dollar de l’impôt sur le revenu collecté par l’IRS. De ce fait, le gouvernement fédéral américain est pleinement dépendant de ressources provenant de budgets secrets alimentés par des activités illégales comme le trafic de drogue, extorsions et d’autres activités non comptabilisées qui font l’objet d’un rapport financier annuel complet. 



Notes d’actualité :

1. L’enregistrement de l’IRS sous le Numéro 62 du registre des sociétés (trust) de Porto Rico indique :

CENTRO DE INVESTIGACIONES DE CORPORACIONES ESPECIALES INC.
Statut : cancelled (annulé)



2. Les activités internationales de la Réserve Fédérales ont été cédées aux Chinois mi-octobre. De ce fait les banquiers occidentaux ne sont plus actionnaires du Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale.





Commentaires et rectifications de l’aspect historique


Jean d’Angleterre, dit Jean Sans Terre (John Lackland)

Le traité évoqué dans le texte est le traité de Douvres signé le 15 mai 1213 par le roi Jean et le légat du pape Pandulf Musca. Par ce traité, Jean plaçait son royaume sous la suzeraineté papale et acceptait de payer un tribut annuel de 1000 marcs d’argent pour l’Angleterre et de 200 marcs pour l’Irlande. Il est probable que ce traité comporte un volet financier « non officiel », par exemple l’octroi de crédits au royaume en contrepartie de la suzeraineté.      .

Toujours est-il qu’à partir de cette signature, l’attitude du Vatican envers Jean changea radicalement et lui laissa les coudées franches pour essayer de reconquérir ses territoires en France (Normandie).

A noter que le pape Innocent III et le roi Jean sont morts la même année 1216.


Etablissement de la « City » comme enclave financière du Vatican en 1297

Les années 1290 correspondent à une crise financière due au financement des campagnes militaires d’Edouard 1er (Gascogne, Pays de Galles, Ecosse). La bulle papale Clericis laicos de 1296 interdit au clergé de verser des impôts à une autorité séculière sans l‘accord explicite du pape (Boniface VIII, célèbre pour ses démêlés avec le roi de France Philippe IV le Bel, lui-même fossoyeur des Templiers ...  encore des raisons financières). Il est donc vraisemblable que l’établissement de la « City » ait permis de mettre l’argent du clergé hors de portée de la monarchie anglaise.


Fondation de la Banque d’Angleterre sous Guillaume III (Orange-Nassau) en 1694

Il semble bien qu’il y ait eu une complicité secrète entre le roi d’Angleterre Guillaume III et le pape Innocent XI. Cependant, Innocent XI est mort en 1689 et le pape régnant en 1694 était Innocent XII. Mais tous les papes n’étaient pas intéressés par l’aspect financier du Vatican et déléguaient cette tâche aux « spécialistes » de la Curie romaine.

La date indiquée (1694) est bien la date officielle de fondation de la Banque d’Angleterre dans la City, construite sur un ancien sanctuaire de Mithra (la divinité préférée des légions romaines. C’est sans doute un hasard que ce culte implique le sacrifice du taureau et que cet animal soit le symbole des Bourses d’échange).

Le lien avec la Maison néerlandaise d’Orange, famille du roi Guillaume III est peut-être que la Banque d’Amsterdam a été le prototype (certes incomplet) dès 1609 des banques centrales. 



Traduction Patrick rev. Isabelle

Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos