Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Friday, December 9, 2016

Situation en Syrie du 4 au 7 décembre 2016, selon la Russie

Situation en Syrie du 4 au 7 décembre 2016, selon la Russie

  
JPEG - 77.4 ko

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 4 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit
Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 2 cités dans la province de Lattaquié.
Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1022.
Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.
Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 88.
Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 36 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (17), Damas (14), Hama (2), Lattaquié (2) et Al-Quneitra (1).
Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Blelie et Harasta.
Dans la province de Lattaquié les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux armes légères d’infanterie contre la cité Kensibba.
Les groupes armés de « Armée syrienne libre » ont tiré aux aux lance-roquettes improvisées « Feu d’enfer » contre le quartier Salah-ad-Din dans la ville Alep et contre la cité Mortlou dans la province de Lattaquié.
Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les cités Chourfa et Ansar, les quartiers Cheih-Said, Tarik-al-Bab, « 1070 », Aquul, Achrafia, Dahia-el-Assad, Djamaiia Faht, Magnan, le centre commercial Kastello, l’académie militaire al-Assad, les districts de la cartonnerie et de l’ancienne école militaire dans la ville Alep.
Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Khauch-Nasri, Arbin, Kasmia, le camp El-Wafidin dans la cité Douma, le terrain de sport et le central dans la cité Djaoubar.
Dans la province de Hama les terroristes ont tiré contre la cité Souran et la centrale thermique dans la cité Maharda.
Dans la province d’Al-Quneitra les terroristes ont tiré contre la cité Hadar.
Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.
L’aide humanitaire à la population syrienne
Une action humanitaire a eu lieu dans le point du hébergement temporaire de la population civile de Jibrin dans la province d’Alep, pendant laquelle les civils ont reçu environ 9,5 tonnes des cargaisons humanitaires.
Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 5 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit
Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 4 cités dans la province de Lattaquié (3) et de Damas (1).
Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1026.
Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.
Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 88.
Observation du cessez-le-feu
Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 41 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (18), Damas (18), Deraa (3), Hama (1) et Al-Quneitra (1).
Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Kaboune, El-Casa, Blelie, Harasta et le quartier du stade El-Abbasijin.
Dans la province d’Alep les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM contre les quartiers de Cheikh-Khasr et d’ El-Salhine (ville d’Alep).
Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre la cité Ansar, les quartiers Karim-Djazmati (2 fois), Magnan, Dahia-el-Assad, Cheih-Said, Tarba (2 fois), Aquul, Bignamin, Achrafia et Leramon, le centre commercial Kastello, l’académie militaire al-Assad, l’école Hikma et les districts de la cartonnerie dans la ville Alep.
Dans la province de Damas les groupements terroristes ont tiré contre la cité Khauch-Nasri (2 fois), Arbil (3 fois), Kasmia, Djaoubar (2 fois) et Khauch-Harabou, le terrain de sport et le central dans la cité Djaoubar (2 fois) et le camp El-Wafidin dans la cité Douma.
Dans la province de Hama les terroristes ont tiré contre la cité Souran ; dans la province Al-Quneitra - la cité Hadar ; dans la province Daraa – les cites Izra et Deraa (2 fois).
Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.
L’aide humanitaire à la population syrienne
Deux actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans le camp de réfugiés dans la région Al-Mahaledge de la province Alep — environ 1,5 tonnes ;
- dans la cité Ain-Ettin Mahaledge de la province de Damas — environ 1 tonne.
Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.
Au cours des dernières 24 heures, 214 habitants (dont 104 enfants, 8 nourrissons et 7 combattants) ont quitté les quartiers bloqués de l’Est de la ville Alep avec l’aide du Centre de la réconciliation des belligérants russe.
Plus d’informations
De 12:21 à 12:30 lors de la réception des habitants, les groupements terroristes ont tiré contre le centre médical de l’hôpital mobile du Ministère de la Défense à Alep pilonnée militants. A l’issue d’atteinte directe de la mine dans la partie accueil de l’hôpital une femme-médecin militaire a été tuée. Deux personnes du personnel soignant ont été blessés. En plus les habitants, qui étaient venus à l’hôpital, ont été blessés.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 6 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit
Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 6 cités dans les provinces de Lattaquié (2), de Damas (2) et de Homs (2).
Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1032.
Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.
Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 88.
Observation du cessez-le-feu
Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 36 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (19), Damas (16), et Al-Quneitra (1).
Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar (2 fois), Kaboune, et El-Casa.
Dans la province d’Alep les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM contre les quartiers d’El-Salhine (ville d’Alep).
Les groupes armés de « Armée syrienne libre » ont tiré aux lance-mines contre le quartier Hai-el-Antari dans la ville Alep.
Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre la cité Ansar, les quartiers Bignamin (2 fois), Leramon, Aquul (2 fois), Karim-Mouhas, Tarba, Tarik Al-Bab, Dahia-el-Assad, Karim Al-Kataraji et Achrafia, l’académie militaire al-Assad, les districts de la cartonnerie dans la ville Alep, la station génératrice dans le quartier de Cheih-Said le centre commercial Kastello.
Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Khauch-Harabou, Arbil (é fois), Khauch-Nasri, Djaoubar (3 fois), Bala al-Kadima, Mazraat-Makhmoud, le camp al-Vafidine, et l’autoroute près de la cité de Kharasta.
Dans la province Al-Quneitra les terroristes ont tiré contre la cité Hadar.
Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.
L’aide humanitaire à la population syrienne
Trois actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la région de la cite Hananu – 3 ville d’Alep — environ 3 tonnes ;
- dans la région Cheikh Maksude de la ville d’Alep — environ 2 tonnes ;
- dans l’hôpital la cité Masiaf de la province de Hama — environ 1 tonne.
Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.
Plus d’informations
Au cours des dernières 24 heures, 302 habitants ont quitté les quartiers bloqués de l’Est de la ville Alep avec l’aide du Centre de la réconciliation des belligérants russe. Encore au cours de dernières 24 heures 1100 habitants se sont revenues chez eux dans les quartiers libéré d’Alep.
10 combattants, qui ont posé les armes au cours des 24 heures, ont été amnistiés en conformité avec la décision du président de la Syrie.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 7 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit
Au cours des dernières 24 heures, on a conclu un accord de réconciliation avec les représentants d’une cité dans la province de Lattaquié.
Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1033.
Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des détachements de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.
Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.
Observation du cessez-le-feu
Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 43 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (21), Damas (20), Lattaquié (1) et Hama (1).
Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Madaja, Kaboune, Khauch-Harabou et El-Casa.
Dans la province de Lattaquié les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM contre la cité Ikko.
Dans la ville d’Alep les groupements terroristes de “l’Armee syrienne libre” ont tiré contre le quartier de Faijb.
Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les quartiers Aquul, Ali-Shaar, Amri, Arian, Achrafia, Bignamin, Dahia-el-Assad, Djamaja, Harb-el-Zahra, Karim-Kataradji, Karim-Muhas, Tarba, Tarik-el-Bab, Halvania et Cheikh-Said, le marché des melons d’eau et la station génératrice dans le quartier de Cheih-Said de la ville d’Alep.
Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Arbil, Bala al-Kadima, Khauch-Nasri et Khauch-Harabou, le camp al-Vafidine et l’hôpital Ibn-Valid a Djaoubar et l’autoroute près de la cité de Kaboun.
Dans la province de Hama les terroristes ont tiré contre la cité Souran.
Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.
L’aide humanitaire à la population syrienne
Au cours de 24 heures quatre actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la cite Raus-Flisko de la province de Lattaquié — environ 1 tonne ;
- dans la cite Creija de la province Es-Souveijda — environ 1 tonne ;
- dans la cite Cheikh Maksude de la ville d’Alep — environ 2,5 tonnes ;
- dans la ville En-Neijrab de la ville d’Alep — environ 1 tonne.
Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.
Articles sous licence creative commons
Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).
Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos