Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Tuesday, January 26, 2016

Français -- Les États-Unis secoués par un nouveau scandale d'eau contaminée

Les États-Unis secoués par un nouveau scandale d'eau contaminée

États-Unis - Modifié le 25/01/2016 à 20:46 | Publié le 25/01/2016 à 20:42

Des tests préliminaires ont fait état d'un taux anormalement élevé de plomb dans 28 résidences et une école de Sebring.
  • Des tests préliminaires ont fait état d'un taux anormalement élevé de plomb dans 28 résidences et une école de Sebring. | Capture d'écran
Une affaire de contamination au plomb secouait lundi une seconde ville américaine, région déjà à cran depuis les révélations sur la pollution des eaux potables de Flint.

Des tests préliminaires ont fait état d'un taux anormalement élevé de plomb dans 28 résidences et une école de Sebring, une municipalité de 4 400 habitants, forçant la fermeture des établissements d'enseignement et un avertissement à ne pas consommer l'eau du robinet.

Ce scandale rappelle celui qui secoue actuellement la ville de Flint, dans le Michigan (nord), et relève d'une fable sur l'austérité. En avril 2014, dans une volonté d'assainir ses finances, cette ville avait cessé de recevoir son eau de Detroit, pour la puiser dans la rivière locale, à la qualité pourtant réputée douteuse.

Une eau d'apparence trouble


Très vite les habitants se sont plaints du goût, de l'odeur et de l'apparence trouble du liquide sortant de leurs robinets. Puis, pour filtrer une bactérie dangereuse, les autorités ont augmenté le niveau de certains produits chimiques causant notamment des problèmes cutanés ou de chutes de cheveux.

A ce stade l'eau de Flint était tellement corrosive qu'elle avait rongé des conduites en plomb du réseau de distribution, exposant des citoyens au saturnisme, et corrodé les pièces des voitures de l'usine du constructeur General Motors.

Une situation qui a non seulement ulcéré le réalisateur Michael Moore, le résident sans doute le plus connu de Flint, mais aussi le président Obama. Ce dernier a reconnu la semaine dernière qu'il serait « hors de lui » s'il habitait cette ville du Michigan. 
  
Falsification de données ?

A Sebring, les services environnementaux de l'Ohio ont quant à eux indiqué avoir des « raisons de soupçonner que l'opérateur (de l'usine de traitement, ndlr) avait falsifié ses données » sur la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine. Ils ont demandé l'aide de la division criminelle de l'Agence fédérale de la protection de l'environnement pour poursuivre leur enquête.

Les autorités environnementales de l'Ohio avaient déjà publié un avertissement début décembre à propos de la contamination au plomb et blâmé la ville jeudi pour avoir « échoué à notifier comme il se doit les usagers » et ne pas avoir fourni à leur officier sur le terrain des « informations fiables et dans les temps impartis » sur la qualité de l'eau. « Il semble que notre officier sur le terrain ait été trop patient avec le village de Sebring qui a joué d'attentisme et aurait dû s'assurer que l'usine de traitement des eaux respecte ses échéances », ont ajouté les autorités, affirmant vouloir renforcer l'autorité de ses officiers pour forcer les villes à se conformer aux normes.

Tests sanguins conseillés pour les femmes enceintes et les enfants

Des changements rapides ont déjà permis de réduire le niveau de corrosion des tuyaux de l'aqueduc, responsable de la contamination au plomb, mais les résidents devront attendre deux tests sans plomb sur une période de six mois avant que l'avertissement sur l'eau contaminée puisse être levé, ont précisé les autorités environnementales. 


Ces dernières ont d'ailleurs suggéré aux femmes enceintes et aux enfants de passer des tests sanguins pour vérifier le taux de plomb dans leur organisme. Les autorités municipales ont elles commencé ce week-end à distribuer des bouteilles d'eau et des systèmes de filtration pour les foyers de la ville.

Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos