Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Monday, September 22, 2014

A Glasgow, « la police enquête sur 10 cas de fraude électorale ».



A Glasgow, « la police enquête sur 10 cas de fraude électorale ».

Des électeurs se sont présentés à des bureaux de vote pour découvrir que des gens avaient déjà voté en utilisant leurs noms.

Des officiers de police ont saisi les bulletins électoraux concernés.

Les bulletins provenaient de 10 urnes différentes réparties sur tout Glasgow et n’étaient pas concentrés sur un seul secteur.

A Dundee, une alarme incendie a provoqué l’évacuation d’un bâtiment où les bulletins étaient en train d’être comptés.

Filmé :

A Dundee, un fort bastion du OUI, le comptage a été interrompu à deux reprises par des alarmes incendie.

Le taux participation de 78,8% dans l’important bastion du OUI de la région de Dundee est inférieur aux 85% de l’ensemble de l’Ecosse. A Dundee, des bulletins de vote « Oui » ont été repérés sur une table réservée aux « Non ».

Le taux participation de 75% dans l’important bastion du OUI de Glasgow est inférieur aux 85% de l’ensemble de l’Ecosse.

 On s’attendait à ce que le comté de Clackmannanshire vote OUI.

Mais il a été annoncé que le NON avait recueilli 54% des votes dans le Clackmannanshire. Indépendance de l’Ecosse : le comté du Oui vote Non. Dans l’ensemble de l’Ecosse, le NON a recueilli plus de voix que ne l’avaient prédit les sondages.

Margot MacDonald, ancienne présidente adjoint du Parti National Ecossais, a écrit au patron du MI5, Andrew Parker pour s’assurer que des espions du MI5 n’interfèreraient pas dans le référendum pour l’indépendance de l’Ecosse.

Les espions du MI5 ont répondu : restez en-dehors du référendum.

Margot MacDonald est morte à présent.

En Ecosse « des enfants de trois ans ont été enregistrés comme électeurs et ont reçu des cartes d’électeur ». Indépendance de l’Ecosse : la peur du trucage de l’élection.

Selon le Scotland on Sunday : « une plainte formelle va être formulée à l’officier du Conseil de l’East Ayrshire après que des activistes aient découvert qu’au moins quatre enfants de la région âgés entre trois et onze ans avaient reçu des cartes d’électeur. » Lors du référendum sur l’autonomie de 1979, des gens décédés avaient eu le droit de voter.


Maureen Mackay a déclaré au Scotland on Sunday : « le problème avec notre système électoral est que tout ce que vous avez à faire est de venir et de dire où vous habitez. Il n’y a aucune vérification de votre identité donc tous les votes enregistrés sous les noms des enfants peuvent être utilisés par des adultes. »

Un Ecossais sur quatre croit que le MI5 a travaillé avec le gouvernement du Royaume-Uni pour éviter l’indépendance, selon un sondage. Le même sondage a révélé qu’il y en avait autant qui pensaient que le référendum serait truqué.

Un Ecossais sur quatre croit que des espions du Royaume-Uni travaillent contre l’indépendance. Selon le commentaire d’un lecteur du Scotland on Sunday : « Je connais un conseiller conservateur d’Edimbourg qui la nuit du référendum sur l’autonomie de 1979 se vantait d’avoir voté Non six fois. »

John Major, qui avait gagné l’élection de 1992, était impliqué dans la Guerre du Golfe de 1991.

Lors des élections générales de 1992, les sondages de sortie des urnes donnaient la victoire aux Travaillistes, et pourtant les Conservateurs sous John Major ont été déclarés vainqueurs.

L’élection de 1992 a-t-elle été truquée ? Lors du récent référendum écossais il n’y a pas eu de sondages de sortie des urnes. « Des sources bien informées, parlant sous couvert de l’anonymat, ont déclaré à Press TV que l’absence d’observateurs internationaux pour superviser le référendum sur l’indépendance et la lutte serrée entre les camps du pour et contre l’indépendance sont les principales raisons qui ont augmenté les soupçons de tentatives de trucage des votes … » Une étude menée par la fondation de recherche ICM basée en Grande-Bretagne et publiée dimanche, a montré que la campagne en faveur de l’indépendance avait le soutien de 54 pourcent des gens contre 46 pourcent en faveur de la campagne anti-indépendance. » Les sources avertissent d’un trucage des votes sur l’indépendance de l’Ecosse.

Une publication sur les pages Facebook de l’ « Independent Scot » dit : «Compte-tenu de la disparité entre les résultats officiels du vote et la participation aux meetings du Oui et les sondages officieux, il y a eu des bruits selon lesquels les gens redoutaient que le vote réel du 18 septembre ne soit trafiqué. »

Margot MacDonald était une ancienne présidente adjoint du Parti National Ecossais. Elle a déclaré, avant de mourir, qu’il y avait des agents du MI5 qui opéraient au sein du Parti. Les espions du MI5 disaient : restez en-dehors du référendum.

Apparemment, le MI5 et ses amis ont trempé dans l’assassinat des politiciens écossais suivants :

1.    Robin Cook, l’ancien Secrétaire aux Affaires Etrangères qui avait affirmé au Parlement britannique qu’Al Qaida travaillait pour la CIA.

2.    John Smith, le dirigeant du Parti Travailliste dont la mort a permis à Tony Blair de devenir Premier Ministre.

3.    Willie MacRae, ancien Vice-Président du Parti National Ecossais. ESPIONS EN POLITIQUE ; MEURTRES ; LAVAGE DE CERVEAU



Apparemment, le MI5 et ses amis ont été impliqués dans :

1.    L’attentat à la bombe sur le vol PanAm 103 au-dessus de Lockerbie

2.    Les vols de la CIA pour torturer des « terroristes » au départ d’aéroports écossais


Le Plan britannique pour voler le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse
Par Wayne Madsen, le 10 septembre 2014

1.    Des sources britanniques bien informées ont révélé que le gouvernement britannique … s’était allié avec les médias britanniques pour minimiser dans des articles, les informations … et … les sondages d’opinion le vrai impact de la campagne du « Oui » en Ecosse.

2.    Les reportages montés en épingle, y compris des « informations » sur une menace terroriste et un nouveau bébé royal, ainsi que des résultats biaisés de sondages, selon nos sources, devaient préparer le pays à une défaite sur le fil du vote du « Oui » à l’indépendance …

3.    Nos sources disent que le « Oui » à l’indépendance l’emporterait de près de 11% sur le « Non » …

4.    Des sources britanniques bien informées disent que des manipulations électorales massives, y compris du bourrage d’urnes par de votes par procuration, sont à prévoir le jour du référendum …

5.    Le vote sera immédiatement déclaré « concluant » par les médias et le gouvernement britannique et représentatif de la « volonté du peuple écossais ».

Bien sûr, toute suggestion que le vote soit truqué sera immédiatement qualifiée comme relevant de la « théorie de la conspiration » …

Copyright Angirfan 2014-09-22


Traduction Patrick rev. Isabelle












Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos