Labels

SUPPORT JULIAN ASSANGE

Thursday, November 12, 2015

Français -- Le lien entre le 11 septembre, John F. Kennedy et les Comptes de garantie mondiaux




Par Neil Keenan, le 9 novembre 2015

Le but de cet article est de faire la lumière sur certaines questions qui ont soulevé une attention considérable au cours des années et de mettre en évidence le fil conducteur qui les relie tous de façon surprenante. Avec les faits qui seront présentés, nous pourrons aller de l’avant avec espoir et optimisme et, il y a en effet de grandes choses qui se passent dans notre monde et il y a ceux qui continuent de faire en sorte que la vérité soit connue. Des temps formidables sont à portée de main.
 

Le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy, un des présidents américains les plus célèbres et les plus aimés, a été assassiné à Dallas, au Texas. Bien qu’il existe de nombreuses théories sur l’identité de ses assassins, pour nous rapprocher de la vérité nous devons nous demander pourquoi il a été assassiné. Dans toute enquête criminelle, les ennemis de la victime sont étudiés en premier. A cet égard, il est bien connu que Kennedy s’est fortement opposé au complexe militaro-industriel, qui comprenait la Réserve Fédérale et la CIA.

Lors d’un discours du 27 avril 1961 devant l’Association Américaine des Editeurs de Journaux (American Newspaper Publishers Association), Kennedy a ouvertement formulé son opposition aux « sociétés secrètes, aux serments secrets et aux directives secrètes ». Il s’est ensuite formellement opposé à une « conspiration impitoyable … une machine extrêmement efficace associant des opérations militaires, diplomatiques, économiques, scientifiques du renseignement et surtout politiques. »


En bousculant considérablement le statu quo et plus particulièrement celui de la Banque de la Réserve Fédérale et de la CIA, Kennedy a signé le décret présidentiel 11110 le 4 juin 1963, qui donnait au président le droit d’émettre une monnaie garantie par l’or ou l’argent, (et supprimant la délégation d’autorité initiale de la Réserve Fédérale Ndt). Mais où Kennedy comptait-il trouver les énormes quantités d’or nécessaires pour garantir un nouveau billet du Trésor Public ?

Un peu d’histoire

Dans les années 1930, les familles royales asiatiques avaient assisté au pillage de certains de leurs avoirs en or et argent en Asie du sud-est par les Japonais et voulaient y remédier. En 1938, le gouvernement chinois du Kuomintang a envoyé 7 navires de guerre chargés d’or et d’argent à la Réserve Fédérale américaine pour les conserver en sécurité. En échange, les Chinois ont reçu des obligations-or du Trésor Public, d’une durée de 60 ans – un sujet sur lequel nous reviendrons ultérieurement. Quelques années plus tard, en 1944, l’infâme Conférence de Bretton Woods a eu lieu, et a octroyé aux Etats-Unis, à la France et à la Grande-Bretagne un mandat de 50 ans pour moderniser et développer le monde pour le meilleur. Afin de garantir ce nouveau système financier qui venait d’être mis en place, il y a eu une estimation de 2 millions de tonnes d’or, détenues par ce groupe de familles asiatiques, qui est également connu sous le nom de Famille du Dragon.

Le 17 août 1945, le Président indonésien Soekarno avait été élu « M1 » ou Contrôleur de la masse Monétaire (quantité de monnaie en circulation) de cet énorme dépôt d’actifs, garanti par la Résolution des Nations Unies MISA 81704, Operation Heavy Freedom. Ces actifs sont plus connus sous le nom de Comptes de Garantie mondiaux (Global Collateral Accounts) et étaient initialement destinés à servir à la modernisation du monde grâce à plusieurs projets humanitaires. La Famille du Dragon est la détentrice légitime de ces comptes.

 
  John Kennedy et le Président Soekarno

En 1955, il a été révélé que le Fonds Monétaire International, qui avait également été créé à Bretton Woods, ne respectait pas ses engagements et ne servait que les intérêts de cette élite bancaire et politique. C’est à ce moment-là qu’une alliance grandissante a commencé à comprendre que ces fonds servaient à attiser les tensions de la Guerre Froide et a décidé de s’opposer à cette sombre cabale bancaire.


En 1963, cette alliance a mis en commun ses ressources financières pour créer l’Accord du Green Hilton Memorial (Green Hilton Memorial Agreement) qui a été signé par John F. Kennedy et le Président Soekarno, et qui est entré en vigueur le 14 novembre 1963. Cet accord visait à utiliser les Comptes de Garantie mondiaux pour le développement mondial et des projets humanitaires (en même temps que le nouveau billet du Trésor Public Américain, un nouveau billet supranational/international garanti par l’or qui mettrait fin au Système Bancaire de la Réserve Fédérale et à la CIA). A peine 8 jours plus tard, JFK fut assassiné.



L’image ci-dessous montre l’Accord du Green Hilton Memorial portant les signatures du Président Soekarno et du Président Kennedy et contenant la liste des enregistrements des montants certifiés garantis par les lingots d’or à Zurich.

Peu après le décès de Kennedy, le Président Indonésien Soekarno fut chassé du pouvoir par un coup d’état. En 1968, Bush, Kissinger, Rockefeller et d’autres familles influentes ont créé un héritier factice ayant droit de ces Comptes de Garantie mondiaux. Jusqu’à la date de la rédaction de cet article en novembre 2015, ces comptes ont été utilisés de manière illégale et frauduleuse par le système de la Banque Centrale.


Le lien avec le 11 septembre

En 1998, 60 ans après que le Conseil d’administration de la Réserve Fédérale et les Chinois aient échangé l’or contre les obligations-or, les Chinois ont demandé la restitution de leurs lingots d’or. Après le refus de la Fed, le gouvernement chinois du Kuomintang a intenté une action en justice. La Cour de Justice Internationale a décidé que la Fed devait restituer l’or, ce que la Fed a fini par accepter. Le premier paiement était prévu pour le 12 septembre 2001.

Il est intéressant de remarquer que le 10 septembre 2001, l’ancien Secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld annonçait que 2 300 milliards de $ s’étaient évaporés du budget de la défense du Pentagone. Encore plus suspect, Cantor Fitzgerald Securities, la société qui gérait les documents concernant la livraison de l’or aux Chinois, avait ses bureaux dans le Bâtiment 1 du World Trade Center aux étages 101 à 105. Tous ses 658 employés ont été assassinés ce jour-là lorsque les tours se sont effondrées et que l’or n’a pas été restitué aux Chinois.


Les Accords de Monaco, la plainte en justice de mille milliards de dollars et les BRICS

En août 2011, les représentants de 57 nations (aucun des pays occidentaux n’était invité) se sont réunis au large de la côte monégasque pour créer une alliance destinée à mette fin aux agissements de la cabale de la banque centrale et à créer un nouveau système financier mondial utilisant les Comptes de Garantie mondiaux pour de nombreux développements et des projets humanitaires.

 

Le Comte Albert de la Famille du Dragon avec Neil Keenan


Selon des informations de Neil Keenan, qui a contribué à organiser cette réunion historique et à qui on a confié la sauvegarde et la restitution des droits légitimes à la Famille du Dragon et l’affectation des Comptes de Garantie mondiaux pour le bénéfice de l’humanité, cette alliance initiale de Monaco réunit maintenant 182 pays avec à leur tête les nations BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

                             

Neil a également lancé des poursuites en justice auprès du district sud de New York le 23 novembre 2011 pour une somme de plus de 1000 milliards de dollars à l’encontre des Nations Unies, du Bureau du Contrôle du Trésor international, de Silvio Berlusconi, de Ban Ki-Moon, du Forum Economique Mondial (Davos) et de plusieurs autres.

Pour ceux qui veulent une preuve de cette plainte, il existe un cliché du dossier. Il se trouve sur pacer.gov, qui a l’habitude de rechercher des procédures déposées. Jetez un coup d’œil au plaignant et aux défendeurs.

Depuis ce temps, Neil a retiré sa plainte du fait que le frère du conseiller économique d’Obama était devenu le juge alors qu’il n’avait jamais exercé cette fonction, pour en  redéposer une devant une juridiction plus efficace et il prévoit d’en faire une autre dans un proche avenir. Cette nouvelle plainte sera plus importante et mettra en cause l’Union Européenne, la Banque de la Réserve Fédérale et toutes les parties mentionnées plus haut, plus de nombreuses autres.

Neil Keenan a également déposé des recours en privilèges (droits de rétention de créances) et des demandes de mise en demeure à l’encontre des douze banques centrales régionales des Etats-Unis et une demande de mise en demeure au nom de la Famille du Dragon à l’encontre de la Reine Elisabeth II, Hillary Clinton, George Herbert Walker Bush, George W. Bush, David Rockefeller et plusieurs autres noms bien connus.

          
Notre monde est-il près d’être libéré ?

Cette gigantesque alliance est-elle en train d’en finir avec la cabale bancaire et politique ? Neil Keenan et son équipe sont-ils en passe de terminer ce que JFK, le Président Soekarno et beaucoup d’autres essayaient d’accomplir ? La relation entre le 11 septembre et les Comptes de Garantie mondiaux va-t-elle finalement être révélée ? Sur ces questions, Neil Keenan a une déclaration à faire au monde :

« JFK, Soekarno, le 11 septembre et tout ce qui est autour est le fait des seuls et mêmes groupes et organisations, cette entité qui est connue sous le nom de la Cabale ou du Nouvel Ordre Mondial. Inutile de chercher ailleurs que les Rothschild, les Rockefeller, et à un niveau moindre, les Bush, Netanyahou, etc. Nous devons toujours nous rappeler que selon ces gens, nous les « goyim », sommes les ennemis et en outre nous devons comprendre que non seulement ce sont des Khazars (voir les Khazars et leur empire) mais des Satanistes et qu’ils veulent clairement notre mort à tous.

Ils veulent le monde, cette planète et tout ce qu’ils touchent pour eux seuls. Ils souillent tout ce qu’ils font, assemblent, fabriquent et d’une manière ou d’une autre prélèvent de précieuses secondes et minutes de nos vies. Ils n’hésitent pas à empoisonner de la nourriture pour bébés (Johnson et Johnson s’est fait prendre récemment, en déclarant simplement qu’ils étaient désolés et qu’ils allaient retirer les toxines de leur nourriture pour bébés) mais même s’ils se font prendre ils s’en tirent sans dommage en laissant derrière une traînée de destruction pour de nombreuses familles.

Il est temps pour nous de défendre nos familles, notre planète, nos amis et ceux qui seront bientôt des amis de toute une vie. Il est temps de réunir notre planète en une seule entité, pour lutter contre ces criminels malfaisants déguisés en politiciens. Il est temps de les combattre comme ils nous combattent et de cesser d’en parler.

Le chemin vers les comptes de garantie était d’abord encombré d’ordures. De l’OITC (Ray Dam), l’OPPT (Heather Tucci), Swiss Indo (Sino), Karen Hudes * (laquelle n’a jamais compris les comptes de garantie et n’avait jamais entendu parler de la Famille du Dragon lorsqu’elle a demandé mon aide), la Famille du Dragon Rouge, le Forum Economique Mondial (Davos et Giancarlo Bruno), les Nations Unies, et beaucoup d’autres que je n’ai jamais mentionné, tous ont décidé à un moment ou un autre qu’ils possédaient ou géraient les comptes alors qu’en fait personne n’a jamais eu la permission des DEPOSITAIRES de représenter lesdits comptes. Nous les avons tous réduits au silence et mis au repos mais de même qu’un scénario de film ils reprennent souvent vie et font une deuxième tentative après avoir pris une profonde inspiration mais … ce n’est que du vent.

Nous nous acheminons en direction des comptes. Les ordures ont été mises à la benne là où est leur place et dès que le chemin sera achevé les comptes seront ouverts. La grande question, qui se pose même pour la Famille du Dragon est … sera-t-elle capable de transférer les billets et la réponse est OUI ! Nous serons capables d’achever cette tâche impossible et de transférer les fonds comme prévu à l’origine pour des investissements humanitaires. J’ai besoin d’un peu plus de temps pour arriver au but recherché mais nous y arriverons et lorsque ce sera le cas, c’en sera fini de la Cabale … FRODON* est vivant … hahaha. »

Notes du traducteur :
Karen Hudes est l’ancienne directrice juridique de la Banque Mondiale
Frodon Sacquet est le personnage du Seigneur des Anneaux œuvre de JRR Tolkien en anglais « Frodo » ce qui signifie celui qui est sage en vieux norrois (roi légendaire des Danois)

© Neil Keenan Group K Ltd.




  
 Traduction Française Patrick T rev Isabelle



Post a Comment

assange



At midday on Friday 5 February, 2016 Julian Assange, John Jones QC, Melinda Taylor, Jennifer Robinson and Baltasar Garzon will be speaking at a press conference at the Frontline Club on the decision made by the UN Working Group on Arbitrary Detention on the Assange case.

xmas





the way we live

MAN


THE ENTIRE 14:02' INTERVIEW IS AVAILABLE AT

RC



info@exopoliticsportugal.com

BJ 2 FEV


http://benjaminfulfordtranslations.blogspot.pt/


UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00h UTC


By choosing to educate ourselves and to spread the word, we can and will build a brighter future.

bj


Report 26:01:2015

BRAZILIAN

CHINESE

CROATIAN

CZECK

ENGLISH

FRENCH

GREEK

GERMAN

ITALIAN

JAPANESE

PORTUGUESE

SPANISH

UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


BENJAMIN FULFORD -- jan 19





UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT

PressTV News Videos